[an error occurred while processing this directive]

November 30 to December 7

Liza Dimbleby

Liza Dimbleby Shelter, Brighton, April 2019
ERASE THE BORDERS a collective art work for Bienal Sur 2021 (Uruguay)

Manuela Morgaine

Manuela Morgaine – He came by sea – in memoriam 24/11/2011 off Calais
ERASE THE BORDERS – a collective artwork for Bienal Sur 2021 (Uruguay)

Michelle Deignan

Michelle Deignan Seeing Through Rainbows

Dettie Flynn 

Dettie Flynn On 26 November 2021, WHO designated the variant B.1.1.529 a variant of concern, named Omicron
ERASE THE BORDERS a collective art work for Bienal Sur 2021 (Uruguay)

Anne Brunswic

Anne Brunswic Cours de mécanique cinématographique.

Le projectionniste
Il y a eu des histoires d’amour dans les camps. Faut-il en parler ?
Iouri était un détenu. Macha et moi, nous l’aimions d’un amour idéal exalté par l’interdit. Nous lui écrivions des lettres parfumées à l’eau de Cologne que nous brûlions ensuite solennellement. Ce sacrifice partagé conjurait la jalousie. Les lettres, les poèmes, les fleurs séchées ne lui parviendraient jamais. C’était notre pacte. Nous avions seize ans.
J’étais venue dans le nord avec mes parents, tous les deux fonctionnaires de la Guépéou.  Macha était une camarade de classe.
A l’internat, elle était la seule de son âge. Malgré l’interdiction, elle s’échappait de l’internat pour rejoindre le bâtiment du camp où j’habitais avec mes parents. Le chef fermait les yeux, on était si loin de Moscou, Iouri  était dans l’agit-prop. La mission de la brigade était d’inculquer aux détenus l’amour du travail et de la discipline.

Click here to read more 

Aurelia Mihai

Aurelia Mihai LUPA – Traces of a Research, 2019
ERASE THE BORDERS a collective art work for Bienal Sur 2021 (Montevideo, Uruguay)
%d bloggers like this: