Week 133 – January 31 to February 7

Cornelia Eichhorn

Faust, 42 x 30 cm, Papercut, 2023 Adagp.

Natacha Nisic

One Breath for the last week of January 2023, the very last moment to wish for the whole year.

Neringa Naujokaite

„un altro … di vento, di cielo“, video still

Aurelia Mihai

Canon & Laica Photography, Hamburg 29.01.2023

Anne Brunswic

From my window, Paris, January 2023.

Résumé de trois heures de lecture dans mon lit de deux mètres de large. L’auteur est un professeur d’anglais qui a exercé diverses responsabilités au parti communiste français. A l’âge mûr, ayant pris ses distances avec le stalinisme, il s’est consacré à sa carrière universitaire. Parvenu au soir de sa vie, il entend contribuer au combat féministe en confessant ses innombrables turpitudes de mâle. Il puise ses premières conquêtes dans le vivier des militantes communistes, y ajoute bientôt les amies de sa femme, les collègues de l’université et tout ce qui s’offre à sa portée. Devenu sur le tard directeur de thèse, il se jette avidement sur ses étudiantes. Il convoque à son domicile les jeunes thésardes et abuse d’elles de toutes les manières, sûr qu’aucune d’elles ne prendra le risque de se plaindre. A celle qui se croit assez forte pour refuser ses avances, il fait entendre raison dans l’intérêt de sa carrière. Le seul épisode piquant de ce récit fastidieux est probablement fictif. Pour son malheur, il tombe sur une étudiante africaine sans ambition professionnelle qui, en échange de ses prestations sexuelles, l’oblige à rédiger sa thèse. Le vieux professeur s’en tire avec un pensum de 500 pages. Le raisonnement de ce grand ami des femmes est limpide : mesdames, ce que vous cédez pour rien, vous feriez mieux de le vendre.

Click here to read more

Kyung-hwa Choi-ahoi

Diary Drawing _ No.8356 November 6th, 2021 
Size: 21 x 29,7cm, Material: typewriter letters, Tipp Ex and watercolor on paper

Valeria Troubina

Спящая Душа, Sleeping Soul, watercolour, gouache, ink 37cm х 58 cm, Luhansk, January 2023

Liza Dimbleby

Looking out, Glasgow, January 2023

Letter from Glasgow: Looking Out

It’s the last day of January. The low red light outside meets the red sap rising inside, in the reeds and branches on patches of unbuilt ground in this city. Red is for readiness. The year is about to kick into place and it is time to wake up. It would be tempting to stay warm inside, wrapped in the dark, looking in, but it is a swift stride from spring to autumn, the time when the lights inside go on again, to pattern the dark. It is as well to wake up now, look out, reach out for whatever presents itself in daylight. And the possibility that this might not be the same thing, that things might be said differently, heard new, seen, as if for the first time, if we allow them.

Anne Dubos

Envoyer ses voeux à sa famille et à ses amis « Les archives du Care ».

Katja Stuke

Supernatural
Sticker, Porte de Gentilly 2023

Alisa Berger

see and hear more »»
%d bloggers like this: